CNSA

Pour le CNSA, il faut bien des crocs-en-jambe

  • ven, 24/02/2017 - 03:00

Quand il y a trop de monde à satisfaire, le risque est de dépecer la bête en mille morceaux, quitte à ce que chacun se contente d’un morceau sans surface.

La Primature irait à Félix, le CNSA à Moïse Katumbi

  • ven, 17/02/2017 - 01:58

Les obsèques, un vrai embrouillamini.

Pages