lesoft

Aux origines des misères de la BIAC

  • lun, 04/04/2016 - 01:46

Si agents et cadres détroussent les petits épargnants ou vident des comptes, le poisson pourrit par la tête.

Le fisc se tourne vers les élus pour réclamer ce qu’ils lui doivent: l’impôt

  • lun, 04/04/2016 - 01:37

Le Ministre des Relations avec le Parlement appelé à la rescousse.

Vacance à la tête de l’Etat

  • lun, 28/03/2016 - 15:58

Me Norbert Nkulu: «Ni vide juridique, ni vide institutionnel, ni vacance de pouvoir»

L’histoire politique nationale est jalonnée de rencontres et de dialogues

  • lun, 28/03/2016 - 15:49

Ci-après d’autres aspects de la question abordés par le journaliste Jacques Mukaleng Makal lors de ce long entretien avec Me Norbert Nkulu Kilombo Mitumba.

Bemba disparaît des radars

  • lun, 28/03/2016 - 15:43

Si son jugement prononcé à l’unanimité des juges de la CPI est confirmé, devenu du coup infréquentable,ruiné politiquement et financièrement, Jean-Pierre Bemba Gombo ne saurait raisonnablement continuer à financer un parti dont il sera exclu «pour la vie» de la direction.

Quand l’homme qui répare les femmes violées apporte sa solidarité au présumé chef hiérarchique violeurs de femmes

  • lun, 28/03/2016 - 15:37

Denis Mukwege - l’homme qui répare les femmes violées - s’est rendu à La Haye dire sa solidarité à Jean-Pierre Bemba Gombo reconnue coupable de crimes de guerre... notamment sexuels.

Election gouverneurs, bérézina en Equateur

  • lun, 28/03/2016 - 15:34

Trop fausse analyse.

La BIAC en voie de frôler la banqueroute?

  • lun, 28/03/2016 - 15:29

Banque à la réputation sulfureuse, la BIAC, Banque Internationale pour l’Afrique (francophone) au Congo, serait placée - «depuis plusieurs semaines - sous administration de la BCC, Banque Centrale du Congo, Banque Centrale du pays.

Le MLC c’est fini

  • ven, 25/03/2016 - 04:12

Son redoutable chef reconnu coupable des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, l’ex-rébellion en voie de tirer sa révérence.

Kinshasa ferraille à New York pour faire valoir son indépendance et sa souveraineté

  • ven, 25/03/2016 - 04:00

Kinshasa veut réduire de moitié les effectifs de la Monusco en 2016, les faisant diminuer de 10.000 hommes mais la tâche paraît ardue.

Pages